info@e-novia.be
+32 (0)4 277 87 37
Lundi - Vendredi: 8h30 - 18h

Author Archive


Warning: include(/home/enovia42/public_html/wp-content/themes/e-novia/_/inc/nav.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/enovia42/public_html/wp-content/themes/e-novia/archive.php on line 30

Warning: include(): Failed opening '/home/enovia42/public_html/wp-content/themes/e-novia/_/inc/nav.php' for inclusion (include_path='.:/usr/local/php71/pear') in /home/enovia42/public_html/wp-content/themes/e-novia/archive.php on line 30

Un beau record en 2017!


Warning: include(/home/enovia42/public_html/wp-content/themes/e-novia/_/inc/meta.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/enovia42/public_html/wp-content/themes/e-novia/archive.php on line 38

Warning: include(): Failed opening '/home/enovia42/public_html/wp-content/themes/e-novia/_/inc/meta.php' for inclusion (include_path='.:/usr/local/php71/pear') in /home/enovia42/public_html/wp-content/themes/e-novia/archive.php on line 38

2017 est devenue l’année la plus sûre de l’histoire de l’aviation civile à la fois en nombre d’accidents et de fatalités, selon les statistiques de The Aviation Safety Network (*).

Le 31 décembre 2017 a marqué le 398ième jour sans aucun accident impliquant un vol passager sur un jet airliner. Une période record, le dernier étant survenu le 28 novembre 2016 en Colombie à proximité de Medellin. Ces excellents chiffres pour l’aviation civile n’ont rien d’étonnant pour Harro Ranter, président de l’ASN. « Depuis 1997, le nombre d’accidents impliquant des airliners affiche un déclin stable et persistant, en grande partie grâce à la continuité des efforts en matière de sécurité aérienne fournis par des organisations internationales telles que l’ICAO, l’IATA, la Flight Safety Foundation et l’industrie de l’aviation. »

Le bilan n’est pas tout blanc pour autant. Au total 79 personnes ont laissé la vie suite à des accidents aériens, dont 44 occupants et 35 au sol. Sur les dix vols ayant causé ces pertes, cinq étaient des vols cargo pour autant de vols passagers.

2017 contribue donc à réduire encore d’avantage la part de risque dans le transport aérien, déjà très faible avant cela. Dorénavant, les probabilités de se trouver impliqué dans un accident aérien sont d’1 sur 7,360,000. En termes plus familiers, vous avez 10 fois plus de « chances » d’être frappé par la foudre que d’être victime d’une catastrophe aérienne.


(*)The Aviation Safety Network est une organisation indépendante fondée en 1996 basée aux Pays-Bas. Son rôle fait autorité en matière de collecte et de partage d’informations à jour, complètes et fiables dans le milieu de la sécurité aérienne. L’ASN est au service exclusif de la Flight Safety Foundation (FSF).

Voyager en sécurité


Warning: include(/home/enovia42/public_html/wp-content/themes/e-novia/_/inc/meta.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/enovia42/public_html/wp-content/themes/e-novia/archive.php on line 38

Warning: include(): Failed opening '/home/enovia42/public_html/wp-content/themes/e-novia/_/inc/meta.php' for inclusion (include_path='.:/usr/local/php71/pear') in /home/enovia42/public_html/wp-content/themes/e-novia/archive.php on line 38

Que ce soit pour affaires ou pour loisirs, voyager comporte une certaine part de risque. Ce risque ne se limite pas aux événements médiatiques (terrorisme, catastrophes naturelles, troubles géo-politques, etc). Au contraire, les risques les plus communs sont ceux qui passent innaperçus. Maladie, petite criminalité, accidents de la route ou encore perte et vol de passeport sont ceux auxquels chaque voyageur est régulièrement exposé. 

Selon une étude Ipsos MORI, 80% des entreprises sondées ont du modifier leurs projets de voyage suite à une menace de santé ou de sécurité en 2016. Ces quelques notions de base vous aideront à planifier vos voyages en conséquence.




Prendre le risque en compte dans votre stratégie voyage

 

Chaque entreprise a un devoir de diligence envers ses employés. Il est indispensable d’intégrer les notions de sûreté, santé et sécurité dans votre stratégie voyage. Pour une meilleure efficacité, il convient d’impliquer un maximum de participants dans cette étude. Idéalement la direction, la RH, les finances, les voyageurs doivent prendre part à cette concertation. Leur point de vue respectif rendra l’étude plus complète et son application plus concrète. L’objectif de ce tour de table est de s’accorder sur un niveau de risque acceptable et de s’assurer de disposer des moyens nécessaires pour assurer le bien-être des voyageurs en mission. 

Être bien informé

 

Un voyageur averti en vaut deux! Un bon trip brief doit inclure les informations relatives aux conditions d’entrée (visa, passeport, etc.), les éventuelles recommandations sanitaires (vaccins, médicaments conseillés ou proscrits) et surtout les avertissements de sécurité (niveau de risque et avis de voyage) pour chaque pays à visiter. Le profil démographique des voyageurs est aussi à prendre en compte. En effet, les critères d’âge peuvent influencer la sensibilité à certains virus ou maladies, de même que les femmes peuvent être sujettes à d’avantage de risques que leurs homologues masculins. 

Localiser les voyageurs

 

Savoir qui se trouve où et quand est essentiel pour s’assurer du bien-être de chaque voyageur. L’idéal est de disposer d’un système de géolocalisation spécialement conçu à cet effet. Un mapping en temps réel des voyageurs réduit le temps de réaction et améliore l’assistance aux voyageurs en cas d’urgence. Si vous n’avez pas accès à ce genre de services, d’autres méthodes peuvent aider à suivre l’évolution des voyages en cours. Encourager les voyageurs à partager leurs itinéraires ou à signaler leur position périodiquement peut aussi aider à les situer en cas de besoin. 

Être prêt à réagir en cas de besoin

 

Même si la majorité des voyages se passe sans accroc, savoir comment s’y prendre en situation de détresse est inévitable. Sensibiliser les voyageurs au comportement à adopter en cas de menace peut leur éviter le pire. Quelques notions de sécurité de base peuvent faire la différence le moment venu. Le management de l’entreprise aussi doit être préparé à ce genre d’éventualité. Il en va de leur responsabilité de s’assurer d’avoir les outils et les moyens adaptés pour assurer la sûreté de leurs employés en déplacement.


En résumé, on ne peut pas prévoir l’imprévisible mais on peut s’y préparer. Il ne faut pas attendre qu’une situation délicate se produise pour se demander ce qui aurait pu être fait pour l’éviter. En agissant préventivement, bon nombre de situations peuvent être évitées ou maîtrisées rapidement. Une approche proactive réduira l’exposition des voyageurs aux risques et permettra un meilleur suivi en cas de besoin. 

Top 100 Airlines of 2017


Warning: include(/home/enovia42/public_html/wp-content/themes/e-novia/_/inc/meta.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/enovia42/public_html/wp-content/themes/e-novia/archive.php on line 38

Warning: include(): Failed opening '/home/enovia42/public_html/wp-content/themes/e-novia/_/inc/meta.php' for inclusion (include_path='.:/usr/local/php71/pear') in /home/enovia42/public_html/wp-content/themes/e-novia/archive.php on line 38

Le 20 juin dernier, Skytrax a révélé son désormais célèbre classement des 100 meilleures compagnies aériennes mondiales lors du Salon du Bourget. Qatar Airways récupère son titre de meilleure au monde, après avoir cédé sa place en 2016 à sa voisine Emirates. C’est la quatrième fois que la compagnie qatarie surclasse ses concurrentes, après ses sacres de 2011, 2012 et 2015. Singapore Airlines et ANA complètent le podium de cette version 2017. Belle performance de Lufthansa qui continue sa progression dans le top 10 et se classe à la 7ième place, se plaçant ainsi en tête des compagnies aériennes européennes.

Classement des 20 meilleures compagnies aériennes 2017

2017 Rating  Airline  2016 Rating
1 Qatar Airways 2
2 Singapore Airlines 3
3 ANA All Nippon Airways 5
4 Emirates 1
5 Cathay Pacific 4
6 EVA Air 8
7 Lufthansa 10
8 Etihad Airways 6
9 Hainan Airlines 12
10 Garuda Indonesia 11
11 Thai Airways 13
12 Turkish Airlines 7
13 Virgin Australia 18
14 Swiss Int’l Air Lines 15
15 Qantas Airways 9
16 Japan Airlines 21
17 Austrian 19
18 Air France 14
19 Air New Zealand 17
20 Asiana Airlines 16

Retrouvez le top 100 complet ici.

Dans le top 5 l’Asie et le Moyen-Orient sont à l’honneur. On y retrouve les mêmes candidats que l’année dernière dans un ordre légèrement différent. Les classes premium et les dernières innovations de Qatar Airways lui ont permis de décrocher le graal ainsi que 4 autres récompenses: meilleure compagnie du Moyen-Orient, meilleure classe affaires, meilleure lounge première classe et meilleure innovation de l’année grâce à leur nouveau concept Qsuite présenté en mars dernier à l’ITB de Berlin. Le trophée de la meilleure première classe reste dans les mains d’Etihad pour une année supplémentaire.

Au niveau européen, Air France (-4) freine un peu la cadence après six années d’une remontée folle. Passée de la 55ième place en 2010 à la 14ième en 2016, la compagnie française recule au 18ième rang. La déception est encore plus grande outre-Manche. En effet, British Airways (-14) s’enfonce dans le classement. Celle qui fût couronnée meilleure compagnie en 2006 figure à présent à la 40ième place, deux longueurs devant sa petite soeur Iberia (+10) et sept rangs derrière ses rivaux de Virgin Atlantic (-5). Plus réjouissant cette fois, Swiss (+1) et Austrian (+2) confirment et renforcent leurs bonnes prestations. En plus d’honorer une très belle 17ième place, les Autrichiens repartent avec le trophée du meilleur service à bord. Outre sa belle performance dans le top 10, Lufthansa (+3) a aussi récolté quelques awards supplémentaires. Les Allemands ont quitté le Bourget avec le prix de meilleure compagnie en Europe et celui de meilleure compagnie pour la qualité des plats servis dans leurs lounges de première classe.

Côté belge, Brussels Airlines (-9) perd quelques plumes en passant de la 59ième à la 68ième place. L’écart avec sa rivale Ryanair est de plus en plus mince. En effet, la low cost irlandaise (+32) fait une jolie progression et finit 8 rangs derrière sa voisine de Zaventem. Brussels Airport (-8) suit la même tendance au classement des meilleurs aéroports, pour se loger finalement entre Nice et Panama au 91ième rang du top 100.


Le classement annuel des compagnies aériennes a été introduit par Skytrax en 1999 sur base d’enquêtes de satisfaction menées auprès de passagers volontaires. Ces enquêtes portent sur une sélection de critères comprenant entre autres le confort des sièges, l’amabilité du personnel navigant, les opportunités de loisirs à bord, la propreté des avions et l’expérience au sol. Les critères de prix, gestion des bagages, ponctualité et sécurité ne sont pas pris en compte dans l’attribution des étoiles et la réalisation du classement des meilleures compagnies aériennes. Pour l’édition 2017, plus de 19 millions d’enquêtes ont été prises en compte entre août 2016 et mai 2017. Si vous souhaitez participer à cette étude, vous pourrez partager vos avis sur votre expérience en vol ICI.


Warning: include(/home/enovia42/public_html/wp-content/themes/e-novia/_/inc/nav.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/enovia42/public_html/wp-content/themes/e-novia/archive.php on line 48

Warning: include(): Failed opening '/home/enovia42/public_html/wp-content/themes/e-novia/_/inc/nav.php' for inclusion (include_path='.:/usr/local/php71/pear') in /home/enovia42/public_html/wp-content/themes/e-novia/archive.php on line 48
Envie de partager une réaction sur l'un de nos articles? Contactez-nous